Une amie m’a fait découvrir Final de Mademoiselle K. Je n’ai pas encore écouter le reste de l’artiste mais celle ci vaut vraiment le coup.

Quand on l’écoute, on rêve à être une plume qu’une brise légère fait décoller et virevolter doucement dans les airs. Puis cette brise forcit et se transforme en bourrasque. Tout s’agite et on se trouve emporter dans un tourbillon. Puis c’est la panique, on se sent voler sans pouvoir redescendre mais on aime ça, on s’y accroche et on attend la chute, douce.

C’est beau!