Mélanges

Mélanges2018-10-23T10:31:02+00:00

La plongée aux mélanges permet de changer les limites habituelle de la plongée à l’air, que ce soit en termes de temps de plongée possible ou de profondeur accessible. Les différentes qualifications disponibles suivent un cursus qui peut se suivre en parallèle de la progression technique du plongeur ainsi que des prérogatives associées. L’objectif de cette section est donc de présenter les différentes étapes du cursus, à quels objectifs elles répondent ainsi que le contenu succinct de ce cursus.

Nitrox (dès le Niveau 1)

L’azote étant l’élément majeur de la décompression mais naturellement présent dans l’air respiré en plongée, on peut souhaiter vouloir respiré un mélange appauvri en azote (et par conséquence, enrichit en oxygène). La conséquence directe est qu’à plongée identique à une plongée à l’air, le besoin de palier de désaturation est réduit ou la plongée présente moins de risque d’accident de désaturation. Néanmoins, l’oxygène en trop grandes quantité est toxique pour le corps et certaines mesures de prévention doivent être appliquées comme une réduction de la profondeur maximale atteignable.

La principale mesure de prévention qui va se décliner dans tous le cursus mélanges est l’analyse des gaz. Vu que la plongée ne se fait plus à l’air, il est rigoureusement nécessaire que le plongeur connaisse ce qu’il respire.

Le cursus de cette formation est donc orienté sur ces deux mesures préventives : respect de la profondeur et savoir ce qu’on respire.

Nitrox confirmé (dès le Niveau 2)

Souhaitant effectuer des plongées donnant lieu à des paliers mais cherchant à les réduire, le plongeur peut désirer respirer de l’oxygène aux paliers. Si l’oxygène n’est pas sur un pendeur à une profondeur invariable (où chacun peut respirer de l’O2), la qualification Nitrox confirmée est requise. Avec cette qualification, on commence à accéder à des mélanges ayant une teneur en O2 supérieure à 40%. Les risques sur l’impact de la toxicité de l’oxygène ainsi que les contraintes sur la gestion du matériel augmentent.

Sont abordés en détail au cours de cette formation les problématiques de saturation longue et de planification de plongée associée.

Enfin, cette qualification est requise pour les guides de palanquée souhaitant encadrer un plongeur Nitrox.

Le cursus  de cette formation est donc orienté sur ces deux grands axes que sont la maîtrise de la tenue du palier et planification avancée.

Trimix élémentaire (dès le Niveau 3)

Au delà de 40m, l’effet narcotique de l’azote devient préjudiciable à la pratique de la plongée en toute sécurité. A ce titre, l’air de plongée va être remplacé par un mélange moins narcotique permettant une meilleure appréciation des plongées et une sécurité accrue.

Le cursus  de cette formation est donc orienté dans la continuité du Nitrox confirmé sur une bonne gestion de sa plongée et une excellente planification associée.

N’étant pas formateur trimix, je vous partage les éléments que j’ai pu glaner lors de mon expérience sur le sujet. Les supports fournis sont donc un support à la discussion plus que des éléments faisant partie d’une formation qualifiante.

Recycleur (dès le Niveau 1)

Axe de développement parallèle à celui des mélange en circuit ouvert (plongée classique), le recycleur permet une autre approche de la plongée: plus longtemps, au calme et confortable. Mais comme toute discipline, ce type de plongée requiert des savoirs variés à maîtriser pour plongée en toute sécurité sur différentes machines.

Le cursus de cette formation est axée sur la maîtrise des différentes machines, sur la prévention des accidents ainsi que sur la mise en oeuvre de cette prévention.

A noter que le recycleur est accessible:

  • dès le niveau 1 pour les recycleurs semi-fermés
  • dès le niveau 3 pour les recycleurs fermés

N’étant pas formateur recycleur, ce sont là aussi des éléments que je vous met à disposition comme support de discussion.

La décompression (dès le Niveau 2 expérimenté)

A partir du niveau 2, il est primordial d’avoir une vision clair sur les moyens de décompression et ce qu’il y a derrière ces boites noires. L’objectif de ce cours est d’apporter une brique servant à tout niveau expérimenté souhaitant avoir un apprentissage approfondi des modèles

Ce cours est décomposé de manière suivante :

  • Principes connus (physique, physiologie, naissance et vie d’une bulle)
  • Aperçu des principes des modèles (Haldane, Bülhmann, VPM, RGBM)
  • Analyse des limites des modèles, accidents et bonnes pratiques
  • Analyse par les modèles de la saturation (M-values et gradient factors), la plongées successives et aux mélanges
  • Aperçu des ordinateurs (modèle par ordi, courbes de sécurité, conservatisme) et principes de cohabitations des moyens différents de décompression.