Quand on a la tourista, « I’m loving it »