Au début, je croyais que les vannes pourries étaient sympa. Elles font rire les oiseaux, chanter les abeilles et tout le Chianti. Mais bon, au final, je me demande si certaines de mes vannes ne sont pas trop pourries. Et encore, vous pourriez vous dire « mais de quoi il parle, il n’est jamais drôle », et bien… tant pis pour vous, na!

Je ne sais plus pourquoi je pense à ça. Sûrement à cause d’une que j’ai faite hier soir à un pote. Il m’a dit qu’elle était vraiment nul mais il se marrait quand même, niarf niarf niarf.

Sinon, la vanne du matin inspirée par l’actualité: « Clinton a la frite ». Bon, là pour le coup, elle est vraiment nulle!

Tiens, j’en rajoute une couche. J’étais en train de lire un article rigolo quand je suis tombé sur cette phrase: « L’utilisation d’anticorps monoclonaux fluorescents couplés à une analyse en microscopie confocale ont permis de constater un cycle de développement de type viral avec notamment l’existence d’une phase d’éclipse. » Ne serait-il pas temps que la science devienne un minimum compréhensible? Non, sérieux parce que là, j’ai cru que le journaliste m’insultait. Confocal lui même va!